Archives

« Au Cinéma Pour les Droits Humains » Le Festival Cinéma d’Amnesty International à Montpellier, Bédarieux, Ganges, Sète, Mauguio et Saint Christol

Le festival qui s’ouvre encore plus vers des films totalement inédits en France dans le cadre de longs et courts métrages

« Au Cinéma Pour les Droits Humains » Le Festival Cinéma d’Amnesty International à Montpellier, Bédarieux, Ganges, Sète, Mauguio et Saint Christol du 1er au 31 mars.

Du Jeudi 1 mars 2018
au Samedi 31 mars 2018
Tarif en fonction des cinémas

Grâce au festival « Au Cinéma Pour Les Droits Humains », les militants et sympathisants d’Amnesty International France proposent du 1er au 31 mars prochains, de découvrir des films et des réalisateurs qui, derrière leur caméra, portent un regard sans concession sur nos sociétés. Les citoyens, ainsi interpellés, peuvent à leur tour, se dresser pour exiger davantage de justice et de dignité.

Pour cette édition 2018, le festival « Au Cinéma pour les droits humains » s’ouvrira vers des films totalement inédits en France dans le cadre de longs et courts métrages.

Le cinéma a contribué depuis sa naissance à dénoncer les violations des droits humains. Le 7ème art, c’est la force des images dénonçant la souffrance et l’inacceptable, la puissance des messages pour se révolter et lutter contre les injustices et les inégalités.

Le Programme :

Au Diagonal à 20 h : Le 5 mars en présence du réalisateur et du photographe. Long métrage documentaire :
LES SENTINELLES – 1h30 – 2017 Réalisation : Pierre Pezerat. Josette et Jean-Marie étaient ouvriers, en contact avec l’amiante. Paul est agriculteur, malade à cause de Monsanto. Henri Pezerat, chercheur au CNRS, a marqué leurs vies en les aidant à se battre pour que les produits toxiques arrêtent de tuer ceux qui travaillent avec. La justice est- elle passée pour les responsables du grand mensonge de l’amiante et pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides ?

Au Ciné3 à Bédarieux, à 18 h : Le 6 mars en présence du réalisateur et du monteur. Long métrage documentaire : REFUGIES HOTEL PLAZA ATHENES – 50 mn- 2016 Réalisation: Jacques Leleu, Richard Hannard et Jean Marc Thérin.
60 000 réfugié-e-s sont bloqués sur le territoire grec. Cette rétention est liée à « l’accord de la honte » entre l’Union Européenne et la Turquie. Ces réfugié-e-s vivent dans des dizaines de camps gérés par l’armée ou le HCR. Leurs conditions de vie y sont précaires. Des lieux alternatifs existent à Athènes, Thessalonique…

Le reste du programme des autres villes disponible sur : https://www.au-cinema-pour-les-droits-humains.fr/