Archives

« Le Marchand de Venise » de William Shakespeare à Lunel

D’une modernité epoustouflante

« Le Marchand de Venise » est une pièce écrite en 1596 qui propose une galerie de personnages troubles et ambivalents, attachants et haïssables, qui se confrontent avec toutes leurs différences, leurs extrêmes, leurs douleurs.

Lunel
Mercredi 7 février 2018
à 20:30
La Salle Brassens
Avenue des Abrivados

Le marchand Antonio, pour rendre service à son protégé Bassanio, emprunte de l’argent à l’usurier juif Shylock. Certain de pouvoir le rembourser, il signe un contrat où il autorise son créancier à lui prélever une livre de chair en cas de défaut de paiement. Il ne peut faire face à son échéance et Shylock, qui veut se venger des humiliations que lui ont fait subir les Chrétiens, insiste pour que le contrat soit appliqué à la lettre.

Cette pièce, qui trouve sa puissance dans des passages d’une grande intensité dramatique, porte toutes les tentations et toutes les tensions. C’est une pièce-débat, qui provoque.

Pour aller dans ce sens, Pascal Faber s’est « limité » à raconter l’histoire écrite par Shakespeare, sans chercher à se poser en juge ou en avocat, pour que le débat se fasse, mais de lui-même, par le biais du spectateur.

Durée : 1h30. Tarif : 15 €.