Toutes les news de l'Hérault

Hérault : fragilisé en 2017, le pont suspendu de Canet serait toujours emprunté par des camions en surpoids


Ce pont routier suspendu est limité à 12 tonnes, il enjambe l’Hérault à hauteur de Canet. C’est l’accès direct pour se rendre de l’arriére pays héraultais à Sète.
Un axe très fréquenté qui comptabilise un passage moyen de 9.000 à 10.000 véhicules jour, parmi lesquels se glissent des transporteurs routiers peu scrupuleux. Selon des riverains et usagers, certains chargements dépassent 2 à 3 fois le poids autorisé de 12 tonnes.
Ils n’hésitent pas à forcer les plots en béton situés à 100 mètres du pont pour en limiter l’accès.
 

On se retrouve avec des poids-lourds de 38 tonnes sur un pont limité à 12 tonnes. La police municipale en a arrêté au moins 15 cette année et la police nationale 4″ explique Claude Revel,  maire de Canet.

Les traces de pneus en témoignent.
 

Canet (Hérault) - des blocs de béton pour limiter l'accès au pont suspendu des véhicules et engins larges - 2019. / © F3 LR C.Métairon
Canet (Hérault) – des blocs de béton pour limiter l’accès au pont suspendu des véhicules et engins larges – 2019. / © F3 LR C.Métairon

Une réhabilitation du pont en 2020

La répétition de ces passages serait à l’origine de la rupture d’un câble en 2017. Cela avait entrainé une premiere phase de travaux de réfection et de contrôle sur le pont.
Une réhabilitation complète en 2020 est prévue pour changer l’ensemble des câbles et des suspentes, l’idée étant de supprimer toute contrainte de tonnage.

Le département de l’Hérault compte ainsi 2.900 ouvrages qui sont tous sous étroite surveillance.

Existe-t-il une solution pour empêcher des camions en surcharge de passer sur un pont ?
C’est une question posée pour que le drame de Mirepoix-sur-Tarn ne se reproduise plus.
 



Source