Toutes les news de l'Hérault

Inondations et trafic SNCF en Occitanie : une rentrée compliquée pour les usagers


En gare de Béziers ce lundi 4 novembre, jour de rentrée scolaire, il y a très peu de monde. Pour cause, le trafic des trains est toujours fortement perturbé à cause des dégâts liés aux intempéries du 23 octobre dernier.  

La portion Béziers-Sète est l’une des plus impactées par les dégâts liées aux intempéries surtout au niveau de Villeneuve-les-Béziers. Résultat aucun train entre ces deux gares.  
A compter de ce lundi 4 novembre, la SNCF a mis en place des rotations régulières en bus entre Béziers et Sète, 12 par jour dans ce sens et 15 dans le sens inverse, dont deux par heures aux heures de pointes.

A compter de ce lundi 4 novembre, des cars de substitutions ont été mis en place sur la ligne Béziers-Sète / © TER- Occitanie
A compter de ce lundi 4 novembre, des cars de substitutions ont été mis en place sur la ligne Béziers-Sète / © TER- Occitanie

Montpellier – Béziers, comment fait-on ?

Par exemple au départ de Montpellier, si vous voulez vous rendre à Béziers, il faut prendre le TER jusqu’à Sète descendre en gare de Sète et prendre le car qui vous mènera en à Béziers. Pour avoir ces informations de manière précise il faut aller sur le site internet TER Occitanie.
 

Pour se rendre à Béziers au départ de Montpellier, il vous faut prendre un TER jusqu'à Sète puis un car jusqu'à Béziers - novembre 2019 / © TER- Occitanie
Pour se rendre à Béziers au départ de Montpellier, il vous faut prendre un TER jusqu’à Sète puis un car jusqu’à Béziers – novembre 2019 / © TER- Occitanie

 

Pour aller à Perpignan au départ de Montpellier, il vous faudra prendre deux TER et un car et cela vous prendre presque 4 heures au lieu de 2 heures. C’est pourquoi certains privilégient les déplacement en covoiturage. 
 

Le covoiturage, la solution de repli 

Manque d’informations, trajet rallongé parfois de plus de deux heures, les usagers SNCF ont fait pour la plupart le choix du covoiturage en ce jour de rentrée. C’est le cas de Laetitia, elle est prof d’Espagnol stagiaire à Béziers, elle vient d’Aix-en-Provence : 

Je suis partie d’Aix-en-Provence à 6h20 ce matin et là mon covoitureur vient de me déposer sur le rond-point du capitaine Dreyfus à la sortie de l’autoroute Béziers-Ouest.

Mais problème pour Laetitia, cette aire de covoiturage, à la sortie de l’autoroute n’est pas desservie par les transports en commun. Une collègue de la jeune-femme va venir la chercher sur ce rond-point. 

Encore près d’un mois de galère encore pour les usagers car selon la SNCF, le trafic des trains devrait revenir à la normale dans la région le 2 décembre prochain.
 



Source