Toutes les news de l'Hérault

Les pompiers de l’Hérault interviennent en moyenne toutes les 7 minutes pour vous sauver la vie



Ils ont procédé à plus de 76 000 interventions en 2019, soit 200 par jour, et une intervention toutes les 7 minutes environ. Les 4168 sapeurs-pompiers (professionnels et volontaires) de l’Hérault n’ont pas arrêté durant cette année.

Un nombre d’incendies record en 2019

L’été dernier le département de l’Hérault a battu des records de chaleur et les feux ont été nombreux. 137 contre 74 l’année précédente.

Au total 1158 hectares de végétation brulés contre 80 l’an passé. Un bilan qui aurait pu être plus grave sans la stratégie utilisée par les pompiers depuis quelques années : mettre les gros moyens lors des feux naissant :

En effet, aujourd’hui on sait que le feu est maitrisable lorsqu’il fait entre 5 et 10 hectares. Nous avons une capacité d’action rapide et efficace, nous permet d’éteindre ces feux. Au-delà, nous savons qu’il y a d’autres aléas qui vont impacter les méthodologies professionnelles, on peut par exemple avoir des maisons dans l’axe de propagation et donc là on ne sera plus focalisés sur l’extinction de l’incendie mais sur ces autres enjeux.
– le général Eric Florès, directeur du Sdis de l’Hérault.

 

De nouvelles interventions liées à de nouveaux risques

Des nouvelles tactiques comme celle-ci ont en trains de naître, car les sapeurs-pompiers doivent faire face à de nouveaux risques. Des risques liés au changement climatique notamment :

Nous n’avons jamais eu autant de tornades, de périodes caniculaires, de vigilances orange liées à des épisodes cévenols et méditerranéen, avec des inondations, les sapeurs-pompiers doivent anticiper et s’adapter, ce sont les objectifs prioritaires, – le général Eric Florès, directeur du Sdis de l’Hérault.

Mais aussi des risques sociétaux, comme les attentats ou la criminalité numérique.
 

Utilisation des nouvelles technologies

Pour faire face à ces nouveaux enjeux et répondre aussi très rapidement aux besoins de la population les sapeurs-pompiers de l’Hérault se sont équipés de nouveaux moyens, comme des drones, des caméras, des robots d’attaques ou encore des caméras thermiques.
 

Des nouvelles structures

Pour répondre à ces différentes interventions et à ces risques, les pompiers de l’Hérault vont ouvrir des nouvelles casernes. Ainsi, une troisième caserne va voir le jour à Montpellier, l’activité de celle de Palavas va s’étendre sur l’année alors qu’elle se faisait seulement l’été avant et une le projet de construction d’une nouvelle caserne va voir le jour à Montpellier.
 



Source