Toutes les news de l'Hérault

Montpellier : osez l’expérience d’un dîner-spectacle dans le noir



“L’amour des commencements”, le nouveau spectacle de l’ESAT la Bulle Bleue commence quand les lumières s’éteignent. Dans l’obscurité, les sons prennent une nouvelle dimension.
 

Au début, les corps sont dans le noir et après on se dévoile, explique Steve Frick comédien de La Bulle Bleue depuis 2016.

Le public, assis par terre au milieu des comédiens, n’a plus de repères.
Tous les sens sont en alerte, le spectacle est partout.

La Bulle bleue, établissement d’aide par le travail pour personnes en situation de handicap, est un ESAT un peu particulier car il est l’un des rares en France à accueillir une troupe de comédiens souffrant de troubles psychiques.
 

L’idée aussi c’était de faire un chœur, extrêmement enveloppant, l’idée, c’était qu’on les perçoive aussi dans toute leur singularité donc c’est à la fois une pièce sur le collectif et une pièce sur chacun d’entre eux, qui sont absolument magnifiques et tous différents,  affirme Maguelone Vidal, compositrice et metteuse en scène.

Interroger la norme et sa perception

 

On est près du public, je joue avec eux mais c’est déstabilisant aussi, avoue Mireille Dejean, comédienne de La Bulle bleue depuis 2012.

Avec “l’amour des commencements”, les comédiens interrogent la norme et sa perception.

Après le spectacle, une deuxième expérience commence, troublante elle-aussi pour les sens.

C’est au tour de l’équipe traiteur de l’ESAT d’entrer en scène : ils placent un bandeau sur les yeux des spectateurs devenus convives et les serveurs les guident jusqu’à leur table.
 

Spectateurs et convives d’un repas pris dans le noir 

Si certains jugent cette nouvelle expérience intéressante, d’autres sont déstabilisés, presque en panique. 
Toute la soirée, les sens, exacerbés, révèlent les émotions de chacun.

C’est d’ailleurs le but : que chacune des personnes se sente seule au milieu des autres, tous ensemble mais tous différents.
 

L’expérience du repas dans le noir, c’est quelque chose d’assez exceptionnel, mais après le spectacle de Maguelone Vidal, c’est encore plus fort parce que pendant une heure, on ressort avec beaucoup de capteurs très ouverts. C’est une soirée pluri-sensorielle, résume Delphine Maurel, directrice de l’ESAT la bulle bleue.

 

Prochaines dates du spectacle  :

  • Mercredi 27 novembre jeudi 28 et vendredi 29 novembre, à Montpellier au Chai de la Bulle Bleue,
  • le 5 et 6 décembre avec repas dans le noir au Kiasma de Castelnau-le-Lez, 
  • Au Périscope, à Nîmes le 17 mars 2020.
  • Scène de Bayssan, à Béziers, le 28 avril.

 



Source