Toutes les news de l'Hérault

Près de Montpellier, une digue anti-vagues protège le littoral



Fabriqués à Bayonne, les “wave-bumpers” sont actuellement testés sur la plage du Petit Travers à Carnon, et ce, depuis le 18 novembre 2019. Ces sacs géants sont remplis de sable et protégés par des pare-chocs.

Expérimentation concluante

Yvon Bourrel, le maire de Mauguio-Carnon a décidé de les installer aux endroits où l’érosion de la côte est la plus forte. Il y a quelques années, les vagues atteignaient quasiment les dunes et menaçaient la route ainsi que les maisons qui se trouvaient à proximité.

Lors des derniers coups de mer, ces barrières ont permis de casser la houle, limitant ainsi la submersion du littoral.

Il fallait protéger les maisons et le rond-point du Petit Travers, qui, à terme, est menacé d’érosion marine. Nous sommes dans une période expérimentale, transitoire, mais nous constatons que ces efforts sont couronnés de succès en attendant l’installation d’épis plus pérennes dès la saison prochaine.
 

Dispositif insuffisant ?

Selon Benoît Devillers, géographe, ce dispositif doit être complété par d’autres mesures. Selon lui, les constructions et aménagements successifs du littoral ont peu à peu empêché l’ensablement naturel des plages.

Tous les sédiments s’accumulent car ils sont bloqués par la digue du Grau-du-Roi. Ces sédiments accumulés sur la plage de l’Espiguette manquent sur les plages de Carnon et de la Grande-Motte.
 

Bientôt sous l’eau ?

Dans quelques années, les villes côtières comme Carnon ou Palavas-les-Flots pourraient bien se retrouver sous les eaux. En un siècle, plus de 26 millions de mètres cube de sable ont déjà été engloutis par la mer sur les plages d’Occitanie.

 

Voici le reportage de Sophie Béchir, Marie-Lou Robert et Elvira Diaz.

 



Source